Politique AML/CFP

Home > Politique AML/CFP

Politique AML/CFP

 

 

INFINITRADE ne tolère pas le blanchiment d’argent et soutient la lutte contre le blanchiment d’argent. INFINITRADE suit les directives établies par MONEYVAL (Comité d’experts sur l’évaluation des mesures de lutte contre le blanchiment des capitaux). MONEYVAL est un mécanisme de suivi permanent du Conseil de l’Europe, une organisation paneuropéenne comptant 47 états membres, rapportant directement à son organe principal, le Comité des Ministres. MONEYVAL est chargé d’évaluer le respect des principales normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et de l’efficacité de leur mise en œuvre, ainsi que de formuler des recommandations aux autorités nationales sur les améliorations à apporter à leurs systèmes. MONEYVAL effectue également des recherches sur les typologies thématiques des méthodes, tendances et techniques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. MONEYVAL était à l’origine une entité observatrice auprès du GAFI et, à compter de juin 2006, elle est devenue un membre associé.

INFINITRADE dispose désormais de politiques en place afin de dissuader les clients de blanchir de l’argent.

CES POLITIQUES INCLUENT:

  1. S’assurer que les clients présentent une preuve d’identité valide.
  2. Tenir des registres d’informations d’identification.
  3. Déterminer si les clients sont des terroristes connus ou présumés en comparant leurs noms aux listes de terroristes connus ou présumés.
  4. Informer les clients que les informations qu’ils fournissent peuvent être utilisées pour vérifier leur identité.
  5. Suivre de près les transactions financières des clients.
  6. Refuser les paiements en espèces, les mandats, les transactions avec des tiers, les virements à des bureaux de change ou Western Union.

Le blanchiment d’argent se produit lorsque des fonds provenant d’une activité illégale / criminelle sont transférés dans le système financier de manière à donner l’impression que les fonds proviennent de sources légitimes.

 

LE BLANCHIMENT DE L’ARGENT SUIT GÉNÉRALEMENT TROIS ÉTAPES:

  1. Premièrement, les espèces ou leurs équivalents sont injectés dans le système financier.
  2. Deuxièmement, l’argent est transféré ou déplacé vers d’autres comptes (comptes à terme, par exemple) par le biais d’une série de transactions financières conçues pour masquer l’origine de l’argent (par exemple, exécuter des transactions avec peu ou pas de risque financier ou transférer les soldes de compte vers d’autres comptes).
  3. Enfin, les fonds sont réinjectés dans l’économie de sorte qu’ils semblent provenir de sources légitimes (par exemple, la fermeture d’un compte à terme et le virement des fonds sur un compte bancaire).

 

Les comptes de trading constituent un moyen de blanchir des fonds illicites ou de masquer le véritable propriétaire des fonds. En particulier, un compte de trading peut être utilisé pour exécuter des transactions financières permettant de masquer l’origine des fonds.

INFINITRADE renvoie les dépôts de fonds à la source d’origine du versement des fonds à titre de mesure préventive.

 

La lutte internationale contre le blanchiment d’argent exige que les organisations de services financiers soient informés des éventuels abus de blanchiment d’argent pouvant se produire sur un compte client et mettent en œuvre un programme de conformité pour décourager, détecter et signaler les activités suspectes potentielles.

 

Ces directives ont été mises en place afin de protéger INFINITRADE et ses clients. Pour des questions / commentaires concernant ces directives, veuillez nous contacter à [email protected].